Sept semaines d’aventure en Normandie pour Karim, autiste

Karim TATAI Mont St michel

Combien de fois en ai-je rêvé ? Combien de possibles ai-je échafaudé ? Permettre à Karim de partir quelques jours, hors famille, avec quelques personnes de son âge, hors de toute structure qui pourrait ressembler de près ou de loin à un camp de vacances organisé, que ce soit pour personnes handicapées ou non. Et cet été, Karim est parti pour 7 semaines d’aventures que je n’avais pas programmées… Quand la proposition est arrivée, il a fallut que je me décide très vite, car le départ était deux jours après…

Le feu d’artifice d’une longue histoire

Bien sûr, cela ne s’est pas fait comme cela, par miracle, même si cela l’a été un peu pour moi, pour nous. Karim-TATAI-restaurant-Normandie-2020Depuis maintenant 11 ans, je suis convaincue, parce que c’est aussi sa demande, que la chance de Karim, c’est les autres. Depuis onze ans, j’essaye de grappiller à droite et à gauche, dans ma famille, chez des amis, des relations, quelques heures de partage, une demi journée, une journée et puis plus, quand c’est possible… Donner à Karim l’occasion de partager des tranches de vie, une promenade, une partie de pêche, une visite de musée, un cinéma, demandant simplement de partager avec lui ce que l’on aime faire… Et ainsi, par l’expérience, apprendre, élargir le monde connu, ouvrir la porte vers d’autres possibles….

Parce qu’avec Karim, cela se passe beaucoup dans l’invisible, dans l’intention… Si vous sortez avec lui avec l’intention de l’occuper, ou de lui apprendre quelque chose, ça ne marche pas. Il se bloque… Par contre si vous partager avec lui quelque chose que vous aimez vraiment faire, il s’ouvre à votre passion et il lui en restera quelque chose. S’il ressent que vous vous ennuyez avec lui, forcément, il s’ennuiera… Votre énergie devient la sienne le temps du partage. L’effet caméléon…

Et puis, il y a eu la photo, les expositions et tout ce que cela lui a apporté… Il y a eu aussi eu notre livre Moi Karim je suis photographe où je raconte notre histoire, ses hauts et ses basMoi Karim je suis photographe, Rita et Karim TATAI, Editions Un bout de chemin

Alors, depuis onze ans, malgré trop de jours passés à la maison à regarder ses DVD, ceux passés à tourner solitaire à faire des photos dans Strasbourg (à la recherche aussi de quelques mots échangés), et ceux à tourner en rond parce qu’il pleut depuis trop longtemps, ces petites sorties ou séjours se sont succédés, ce qui a permis, en ramassant tous ces petits cailloux sur le chemin, à pouvoir passer 7 semaines loin d’ici.

Bien sûr, il était aussi entendu que si cela se passait pas très bien, j’allais le chercher…

7 semaines en Normandie

Carim-TATAI-caravane-Mauvaisiniere-Normandie 62020Karim est parti 7 semaines en Normandie sur le tournage d’un long métrage réalisé par un groupe d’amis…  L’aventure qu’on aimerait tous faire finalement… Un beau projet commun, des amis, la vie un peu bohème…. Sa participation s’est décidée très vite, il a fallut préparer les bagages et penser à tous les petits détails pour que cela se passe au mieux et cela sans qu’il s’en doute…

Karim-TATAI-Mauvaisinière-NormandieAprès une journée de voyage avec son copain Arnaud, il a rencontré le noyaux de l’équipe et pris ses marques à la Garande et dans “sa” caravane. Le groupe s’est étoffé au fur et à mesure des arrivées et Karim s’est laissé embarqué dans cette nouvelle énergie. Il y a eu les préparatifs du film, trouver les accessoires, les voyages fréquents à la déchetterie, à Emmaüs, avec la fourgonnette, mais aussi une camionnette, un minibus, des voitures qui viennent et partent, des personnes qui arrivent, les essayages de costumes… Tout ce qu’il aime finalement.

 

Karim-TATAI-tournage-Mauvaisiniere-Normandie-2020-CP-Patrick-Lambin

CP Patrick Lambin

Ensuite, il y a eu le tournage. Son personnage a été rajouté au scénario. Il est le chef d’Arnaud qui joue Jean Jean, un gendarme….et ils sont toujours ensemble sur le tournage.   Là, j’en sait pas beaucoup plus, je découvrirai le film quand il sera monté…. Il s’est passé tellement de choses dont je n’ai plus la maîtrise que forcément, j’ai bien été obligée de lâcher prise… C’est aussi cela, le répit.

Karim-TATAI-Mont-St-MichelLes jours de relâche, il y a eu les virées à la mer, une traversée de la baie du Mont st Michel à pied….  aller boire un pot, faire quelques courses…

J’avais écrit un texte expliquant les comportements de Karim et comment les prendre en compte, mais très vite il est retourné dans la valise…  “On se débrouille sans, on le prends comme il est, t’en fait pas, c’est cool, on rigole bien”

Les semaines ont passé et Karim a tenu, mieux, il a vécu… Nous sommes venus le voir pour la fête finale, mais il a préféré rentrer avec Arnaud.

Et le voilà de retour

 

7 semaines dont je commence à constater les bénéfices. Premier bénéfice visible, Karim a perdu du poids…. Je ne sais pas combien car je n’ai pas de balance, mais j’avais pris ses mesures avant son départ et il a quand même perdu 12 cm de tour de taille… Le confinement, source d’angoisse avait eu un effet d’accentuation de la boulimie que je n’arrivais pas à juguler…. Il est revenu “sevré” du coca et pour l’instant “ça tient”…. Deux semaines à l’eau citronnée sans sucre, une victoire…. Pourvu que cela dure. Et il n’a pas repris ses grignotages devant ses DVD.

Il est plus calme, moins agressif… Le confinement puis le déconfinement ont été des périodes anxiogènes qui ont complètement déstabilisé ses habitudes…. J’en était arrivé à envisager sérieusement la médicamentation, moi qui tout fait pour l’éviter depuis toutes ces années. C’était à contre-cœur, mais je me trouvais alors devant une impasse.

Karim TATAI- Normandie-CP-Patrick-Lambin

CP Patrick Lambin

Il parle beaucoup de ses amis, reçoit des coups de fils… On parle de projets de retrouvailles… De montage du film aussi pour le voir un jour…

Bien sûr, le temps d’avant aussi a repris son cours… Chacun est retourné à ses activités, à sa vie, mais il y a des petites bulles de futur et d’espoir…Karim-TATAI-en famille-Normandie 62020

La Mauvaisière, visionage film

CP Patrick Lambin

La Maivaisinière-film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partages