L’enfant cheval de Rupert ISAACSON

L-enfant-cheval-livre

L’enfant cheval de Rupert Isaacson, c’est avant tout la quête d’un père pour guérir son fils Rowan, autiste. C’est le récit de leur aventure extraordinaire à travers la Mongolie pour faire renouer Rowan avec le monde, avec la vie.

Parents d’enfants autiste, nous sommes pour la plupart à la recherche du chemin de notre enfant. Ce chemin qui nous fera le comprendre, mais aussi le chemin qui nous permettra de l’aider à accéder à notre monde. Il y a des autismes, autant qu’il y a d’autistes, car chaque personne autiste a ses particularités… Il y a des parents déboussolés qui cherchent à comprendre ce qu’il arrive à leur enfant et donc à eux… Ils ont aussi leur histoire qui leur ouvre des compréhensions du monde.

Diagnostic, Rowan est autiste

rowan joue avec ses animaux en plastique

Rowan plays with his toy animals in his front yard.

Très vite, Kristin, la femme de Rupert a discerné quelque chose qui n’allait pas dans le développement de Rowan. Ils n’ont pas pensé tout de suite à l’autisme car Rowan était très affectueux. Mais les retards s’accumulent, des colères violentes et fulgurantes commencent… Après diagnostic, il faut se rendre à l’évidence, Rowan est autiste. Viennent alors les prises en charges, les médicaments, les essais de régime, l’ABA….

Rupert est très proche des chevaux. Il a passé une partie de son enfance sur une selle et il débourre et dresse des chevaux de toute sorte. Un jour, lors d’une promenade, Rowan s’échappe et entre dans un enclos avec des chevaux…. Rupert a très peur pour son fils mais se rend compte qu’il se passe quelque chose de magique entre Rowan et le chef du troupeau. Une forme de communication directe entre l’enfant et le cheval.

De par son histoire, Rupert est aussi très proche des Bushmen du Kalahari. Il a l’occasion d’assister à un grand rassemblement de guérisseurs tant Bushmen que Natifs et y amène Rowan. Pendant un temps, suite à une séance de guérison, Rowan dit des paroles sensées et intelligibles et même une phrase au lieu de l’écholalie habituelle. Il est aussi plus calme, moins hyperactif, mais tout cela ne dure pas. Au retour à la maison, il ne reste qu’un mot : cheval.

L’enfant et le cheval

Rowan et le chevalRupert fait des promenades avec Rowan collé à lui sur le dos de Betsy, le cheval qui l’a adopté. Quand il est à cheval, les mots reviennent mais il faut encore beaucoup de temps pour que les mots sortent en dehors de la présence de Betsy.

Rupert se met à rêver : essayer d’allier le chamanisme et les chevaux…. C’est là doucement qu’un voyage en Mongolie s’impose à lui comme une évidence. Sa femme Kristin met un veto. “Tu es fou”.

Mais hors de la présence du cheval, le comportement de Rowan ne s’améliore pas, malgré les thérapies, les compléments alimentaires, le programme d’enseignement spécialisé…. Rupert pense de plus en plus à la Mongolie. Il se renseigne, prend des contacts, cherche des fonds, souhaite tourner un documentaire,  va consulter Temple Grandin, célèbre autiste professeur d’université en comportement animal. “Le pire que vous puissiez faire, c’est ne rien faire. Tous les experts sont d’accord là-dessus, même s’ils ne s’accordent pas sur grand chose d’autre”…

Finalement Kristin dit oui. Ils ont tout essayé et Rupert est tellement motivé.

La Mongolie, à la rencontre des Tsaatans

Rupert-Rowan et Kris en MongolieC’est ce grand voyage qu’il partage dans son livre… Un parcours qui les mènera d’abord du Texas à Oulan Bator, capital de la Mongolie. De là, en camionnette et à cheval, de steppe en taïga, ils traverseront tout le nord-ouest de la Mongolie à la rencontre des chamans et des hommes-rennes, les Tsaatans.

La traversée est loin d’être une partie de plaisir mais c’est une véritable aventure humaine… Il y a l’espoir, la joie des petites avancées du Rowan, le découragement, l’épuisement, la beauté des paysages, leur dureté aussi, le courage et l’espoir et encore l’espoir. Les rencontres, avec les chamans, les guides, les hommes aussi, tout simplement. Rupert raconte tout, simplement.

Et son ami Michel filme l’aventure ce qui donnera le film The horse boy

Le retour et le bilan

The horse boy film Au retour les colères, l’hyperactivité et l’anxiété ont quitté Rowan qui s’est très vite fait des amis. Il a eu une première vraie fête d’anniversaire. Rowan a aussi commencé à aller seul aux toilettes… Son statut scolaire a évolué. Il monte Betsy seul et commence à la guider.  Il a été guéri des dysfonctionnements terribles dont il souffrait : son incontinence physique et affective, ses tempêtes neurologiques dévastatrices, son anxiété et son hyperactivité. Mais il est toujours autiste et le restera. Ruppert le sait et l’accepte.

Il n’a pas été complètement guéri. Et je ne voudrais pas qu’il le soit… Pourquoi ne pourrait-il pas nager entre deux mondes, garder un pied dans chaque, comme les immigrants qui vivent avec un pied dan leur culture et leur langue natale et un autre en Occident…

Rupert et Kristin ont pu reprendre leur vie amoureuse mise à mal les dernières années. Rupert a acheté un grand terrain pour lancer un programme d’équithérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partages