Une maman d’enfant autiste se suicide : Halte au massacre

fenêtre-autiste-artiste-Karim-TATAI-Strasbourg

La maman de deux enfants autistes se suicide en se jetant du 8 ème étage. Elle était “psychologiquement fragile”…. Fait divers classé….

Halte au massacre !!!!

A L’AIDE !!!!

Vous ne trouvez pas bizarre le nombre de fois où la maman ou les familles d’enfants autistes font la une des faits divers.

CP Karim TATAI Strasbourg

CP Karim TATAI Strasbourg

Certaines manifestent devant un tribunal, une administration ou le passage d’une ministre, d’autres montent sur des grues, ou escaladent les façades des préfectures, certaines “enlèvent” leur enfant pour l’emmener à l’étranger et sont poursuivis par la justice, d’autres se suicident, à bout de souffle, à bout de force, à bout de tout…..poussées parfois à l’incompréhensible et l’inamissible  parce qu’elles n’ont plus de voix pour crier leur désarroi.

Ce n’est pas à cause de la difficulté d’avoir un enfant autiste qu’elles font ces coups d’éclat médiatiques, c’est parce qu’elles sont arrivées devant un mur d’incompréhension, d’incompétence à les aider, d’acharnement à vouloir les détruire, les rendre coupables de demander la juste prise en charge de leur enfant…

CP Karim TATAI Strasbourg

CP Karim TATAI Strasbourg

Leur enfant, elles le “gère” depuis sa naissance…. Elles se sont battues pour lui, rien n’a été trop dur pour qu’il puisse faire des progrès, enchaîner l’orthophoniste, le kinésithérapeute, les psychologues, les pédopsychiatres, les ergothérapeutes,  les médecins, trouver les bons intervenants, faire les salles d’attente des hôpitaux, des administrations pour obtenir un diagnostic, une prise en charge, supporter les regards méprisants, condescendants ou gênés, ceux qui se détournent, voir les amis s’éloigner un à un, abandonner souvent son travail parce qu’aucune crèche ou nounou ne veut le garder, entrer dans l’isolement….

Quand on devient mère, on n’est pas forcément bien armée pour s’occuper de son enfant, mais les sentiers sont déjà bien battus….Quand on devient mère d’un enfant autiste, on entre peu à peu dans un no-mans-land où l’on se bat contre l’incompréhensible, pris dans le feu croisé des rivalités disciplinaires, la concurrence des théories et des approches, désaccord sur le choix thérapeutiques…..  En France, la carte de la prise en charge de l’autisme selon les recommandations de la HAS est encore très loin d’être géographiquement égalitaire et il est des secteurs peuplés d’irréductibles partisans psykk qui tirent encore à boulet rouges sur les mères nocives les empêchant de pratiquer en rond.

CP Karim TATAI Strasbourg

CP Karim TATAI Strasbourg

Ils savent décupler la culpabilité que nous avons à ne pas savoir nous occuper parfaitement d’un enfant qu’ils comprennent encore moins bien que nous, ils nous proposent comme aide à notre désarroi l’éloignement, l’hospitalisation, la médicamentation, utilisant la menace de signalement et de retrait de l’enfant…. sans se rendre compte que ces solutions inadaptées contribuent à fragiliser  l’équilibre ténu que nous avons réussi à construire et après avoir saboté une après l’autre nos fondations, ils claironnent sur notre fragilité, nos manques de compétence, justifiant par là la chronique d’une mort annoncée.

Et vous voudriez que nous ne soyons pas en colère ?

syndicat-potentiel- CP Karim TATAI Strasbourg

CP Karim TATAI Strasbourg

 

 

En colère contre ce mur d’incompréhension ! en colère contre ce mur sourd à nos doléances ? En colère de voir l’une des nôtre s’écrouler sous vos coups ? En colère de voir toutes celles qui pourtant fragilisées et à bout portent leur enfant envers et contre vous avec l’intime conviction d’être dans le juste chemin ? En colère de voir l’argent public utilisé dans des prises en charges inadaptées ? En colère de devoir nous débrouiller avec le RSA, des aides aux aidants dérisoires qui permettent à peine la survie mais pas la possibilité d’aider efficacement notre enfant ? En colère de voir le temps qui file sans qu’aucune solution acceptable ne soit proposée ? En colère d’attendre des mois et parfois des années pour obtenir un diagnostic ? En colère de voir les capacités de notre enfant ignorées en pointant uniquement ses incompétences ? En colère contre tout ce gâchis de vies au pays de l’égalité, de la liberté et de la fraternité !!!!

CP Karim TATAI Strasbourg

CP Karim TATAI Strasbourg

La maman de deux enfants autistes se suicide en se jetant du 8 ème étage. Il reste le papa, seul maintenant avec ses deux enfants….

Il a besoin de votre soutien. Une cagnotte Leetchi a été ouverte pour lui venir urgemment en aide. 1 € et quelques mots font parfois beaucoup pour aider à porter un fardeau.

Cagnotte Leetchi

Cet article a déjà obtenu 2700 “j’aime”. Si chacune des personnes qui a mis “j’aime” avait donné 1 € cela aurait grandement aidé la famille et prouvé que nous sommes solidaires pas seulement en paroles.

Halte au massacre ! Pourquoi faut-il encore faire la une des faits divers pour être entendu ? Il faut que cette maltraitance s’arrête !!! Vite !!!! MAINTENANT !!!!

Si vous aussi avez envie d’exprimer votre colère, de faire un commentaire, n’hésitez pas à laisser un mot ci-dessous, mais surtout versez, ne serais-ce qu’un euro dans la cagnotte.

 

Commentaires (12)

  1. Ricard

    Cest bonteux que dans un pays soit disant des oibertes on en arrive a autant de mepris et adeq extremites telque de mettre fin a ses joirs honte a lafrance je suis en colere et triste pour ses enfants qui a cause de bureaucrates vereux et nombriliste lse retrouvent sans leurs mamans

    Répondre
  2. cohendet

    en ce qui me concerne, ça fait 30 ans que je suis en colère contre ce système où les familles et surtout les mères sont toujours mises en cause, toujours coupables de tout …. j’ai 2 enfants atteints de 2 handicaps différents, autres que l’autisme mais les parcours sont les mêmes. Mettons notre colère en commun oui mais pour tous les handicaps, il n’y a que comme ça qu’on pourra avancer

    Répondre
  3. Doucet

    Je suis tellement triste oh mon Dieu!!! Que j’ai honte de ce pays qui est pourtant le miens, je suis maman de trois garçon mon premier 8 ans atteint d’un syndrome polymalformatif associé a un handicap mental, je me suis laisser porté et j’ai fais confiance, mon petit bonhomme a pris du coup plus de retard ( dû a une discrimination de la part des écoles et un manque cruel d’AVSI) et une demande d’IME a été faite,mon deuxième petit coeur 3 ans en attente d’un diagnostique TSA depuis février 2016 au CAMSP, la PMI qui avait l’air de mon côté a vite changé de discours pour se ranger du côté du CAMSP qui n’est pas pour un diagnostique précoce!!! Il faut aller dans les rues on ne peut plus continuer a se taire!! il faut faire des opérations “coup de poing” un peu partout en France, il faut faire réagir cette société qui n’a pas l’air d’être conscient de ce qui se passe, l’Autisme on n’en parle très peu impars le 02 Avril sinon RIEN !!! Alors il faut faire entendre nos VOIX!!!

    Répondre
    1. Inaho

      Je vous souhaite bien du courage madame.

      Répondre
  4. Cuisset

    Quelle tristesse courage au papa et aux petits bouts
    Nous les mamans usées par tant de mépris de jugement
    Nous ses mamans qui donnerais tout pour que notre enfant vive normalement
    Nous ses mamans qui sommes jugés et fliqué en permanence
    POUR que ce genre de drame ne se multiplie pas laissez nous faire et allez donc dans les familles qui ne font pas face au handicap et qui maltraite leur enfant
    POURQUOI vous frappez à la porte de gens qui veulent le bien de leur famille est ce que c est un crime d être fatigué POUR le vien de sa FAMILLE
    Aujourd’hui c est une vie qui S arrête OUVREZ LES YEUX er laissez nous AIMEZ NOS ENFANTS différents comme on le souhaite et si on est FATIGUÉ on en est fière parceque c est une bonne fatigue
    Toutes les condoléances et courage

    Répondre
  5. Gachet Christine

    FAITES TOURNER AU MONDE ENTIER!! TWEETER
    HONTE A MON PAYS DES DROITS DE LHOMME!!

    Répondre
  6. Nadia

    Toute mes pensées pr ce papa et toutes les familles concernées par l indiférence, l injustice… Pourtant suissesse et juste éducatrice (donc pas maman) pr enfants TSA je suis indignée et de tout coeur avec Vous!!

    Répondre
  7. TALL

    Quand on se sent incompris et seul face à un système qui use en silence les parents d’enfants porteurs de handicap, on a parfois des idées noires…mais les progrès viennent nous rappeler que l’espoir est permis! Vraiment triste! Courage et force au papa qui constitue dorénavant le repère des enfants!

    Répondre
  8. Sandrine

    ça me met en colère parce que nous nous savons ce que veulent dire les mots : ime,mdph,cmp,AVS,ergo,cra, camps,Psychomot,Neuropsy, technique ABA, wppsi,PAI PPRE PPS pAP Ulis clis sessad ….alors que nos politiques devraient tout autant que nous les connaître pour aider les familles! …. Mortel combat

    Répondre
  9. Xxccc

    Stoooop wtooooppp Nous ne sommes pas des femmes fragile mais épuisée par un pays écrasant qui nous inflige la torture psychologique !!!99

    Répondre
  10. Worms Sandrine

    Très touchée par ce combat au quotidien…J ai un enfant différent, non, rien de comparable avec l autisme, son education a été douloureuse et ardue…Mais l autisme, c est à vie, aussi je m imagine que ce combat puisse être mortel…

    Répondre
  11. Mme Zebbiche zohra

    Maman d un enfant autiste je suis à meme de comprendre ce geste extreme meme si je le condamne et ces politiques qui ont tout inclus dans leurs programmes sauf les autistes et tous les handicapes

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages